Le Multicolore


Une roulette populaire. C’est à la demande du président de la république Raymond Poincaré que le mathématicien et homme politique Paul Painlevé a conçu le multicolore au début du siècle dernier. Il s’agissait à l’époque d’en finir avec la fièvre des paris clandestins qui sévissait chez les joueurs de billards des cafés parisiens. Car s’il était autorisé de parier sur des jeux de hasard, l’interdiction était formelle concernant les jeux d’adresse comme le billard. Plutôt que d’inefficaces descentes de police, mieux valait donc proposer un substitut au peuple des cafés.

Roulette et billard

Painlevé a donc imaginé un joli compromis entre la roulette des casinos huppés et les tables de billard chères aux cafés parisiens : si le support en bois de noyer de la roulette est conservé, ce sont en revanche vingt-cinq cases colorées (rouge, jaune, vert, blanc et bleu) qui remplacent les trente-six encoches rouges et noires. Quant à la petite boule en ivoire du casino, elle est remplacée par la grosse boule blanche du billard.

Plus simple

Le principe est simple : le joueur mise sur une ou plusieurs couleurs. Il existe 25 « godets » de cinq couleurs différentes : 6 rouges, 6 verts, 6 jaunes, 6 blancs et 1 seule étoile bleue. Pour gagner, la couleur doit sortir  ! Sur chaque couleur est inscrit soit le 4, le 3 ou le 2 ; ces chiffres représentent le multiple de la mise en cas de gain. Seule l’étoile, le « jackpot »  est marqué du chiffre 24 !! une chance sur 4 pour que votre couleur sorte, « les jeux sont faits….rien ne va plus » !!!

PHOTOS

Retrouvez toutes les photos de nos événements

VOIR LES ALBUMS