Depuis 65 ans, le Cercle Clichy Montmartre accueille tous les passionnés de jeux dans un cadre unique. De la majestueuse salle principale, aux hauts plafonds ornés de moulures, règne une ambiance chaleureuse de début du siècle.
Le 84 rue de Clichy est un lieu dans lequel s’inscrit la tradition du Jeu depuis plus de deux siècles.
Ainsi, en 1760, le fermier Général de la Bouxière fit construire une folie, lieu d’agrément et de libertinage de la bonne société, baptisée « La Folie Bouxière ». Véritable petit Trianon avec ses jardins, son parc et ses charmilles, il devient en 1826, « le Nouveau Tivoli ». Troisième du nom, on pratique le Tir aux pigeons dans ce nouveau parc d’attractions, une distraction importée d’Angleterre en 1831. Plus de 300 000 pigeons furent tués en 10 ans. Il disparaît en 1842 en raison de la création de deux places, et du percement de six rues, dont les rues Ballu et de Bruxelles.
En 1901, il est réhabilité en un restaurant populaire, « le Bouillon Duval ». Le principe connait le succès, car on y sert un bouillon et un plat unique de viande aux travailleurs. Les bouillons deviennent la première chaine de restauration populaire jusqu’à la seconde guerre mondiale, et à cette époque, on compte près de 250 bouillons. Les allemands en feront alors une remise.
En 1947, au sortir de la guerre, Jean Bauchet rachète le tout. Il créé l’Académie de Billard avec un Multicolore, cette « roulette du peuple », cernée de gradins.
Au début des années 1980 le Cercle innove, change les tables de belote contre des billards américains.
Depuis 2008, le Clichy Montmartre rentre dans une nouvelle ère avec l’arrivée du Poker. Un véritable succès, qui n’a pas entamé l’âme du Cercle, bien au contraire.